Aller au contenu

Infirmier·ère

Responsable de soins généraux

Définition générale

L’infirmier veille à une dispensation de soins conforme à l’évolution de la science médicale, de la science infirmière, tout comme à l’évolution de la technologie et de la digitalisation. Il est aujourd’hui appelé à faire preuve d’autonomie et de leadership au cœur du secteur de la santé. Le jugement clinique des infirmiers et infirmières, mais également leur chaleur humaine, en font des professionnels indispensables au bon fonctionnement du système de la santé. 

Les soins sont basés sur des données scientifiques probantes (Evidenced Based Nursing et Evidenced Based Medecine) et sur l’expérience et le vécu du patient. L’infirmier élabore, avec la participation des membres de l’équipe soignante, des protocoles de soins relevant de son initiative. 

healthcareers.lu

Rôles et responsabilités

L’une des valeurs clés est l’empathie pour le patient et son entourage, mais aussi pour les différents membres de son équipe. L’intelligence émotionnelle et l’esprit critique sont des compétences clefs pour se réaliser dans cette profession. L’infirmier doit être doté d’une curiosité intellectuelle, faire preuve d’endurance et de flexibilité, afin d’accompagner et de soutenir au mieux le patient et son entourage. La technologie comme l’intelligence artificielle (IA) et les équipements de pointe, sont de plus en plus présents, ce qui amène ces professionnels à développer de nouvelles compétences.

healthcareers.lu
healthcareers.lu

L’infirmier est un agent important de la promotion de la santé, en même temps, il accompagne les bénéficiaires de soins en fin de vie et assure des soins palliatifs.

Il intervient aussi dans l’encadrement et la formation des élèves, étudiants et nouveaux collaborateurs. Il peut également s’investir dans la recherche concernant le domaine des soins.

Secteurs d'activités

  • Dans un environnement hospitalier, l’infirmier responsable de soins généraux dispense des soins aux patients, mais doit aussi démontrer des capacités managériales en tant que coordinateur de l’équipe pluridisciplinaire dans la gestion des prises en charge.

  • En structures d’hébergement pour personnes âgées, ce professionnel assure ces mêmes tâches et accompagne, en plus, le résident et son entourage dans une étape importante de leur vie. Il assure le cas échant la liaison entre les différentes structures de prise en charge.

  • Au sein des réseaux d’aides et de soins à domicile, il organise la prise en charge holistique du bénéficiaire et preste les soins infirmiers, tout en veillant au maintien du patient dans son environnement le plus longtemps possible.

  • Il peut aussi exercer en libéral, dans le secteur du handicap, dans des services étatiques comme le service de la médecine scolaire, les centres médico-sociaux, dans les cabinets médicaux, ou encore dans des organisations internationales comme Médecins sans frontières (MSF).

Formation au Luxembourg

La formation est conforme à la directive européenne 2005/36/CE et permet une reconnaissance automatique des diplômes dans les autres Etats membres de l’Union européenne.

Le déroulement de la formation

  • LTPS : BTS : durée : 4 ans dont 2 ans sous l’égide du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse et 2 ans sous l’égide du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

    Université du Luxembourg :
    Bachelor : durée : 3 ans 

    Le programme de formation se compose d’un enseignement théorique (théorique et en laboratoire) et d’un enseignement clinique.

    L’enseignement clinique a lieu dans les unités de soins des hôpitaux, dans les centres intégrés pour personnes âgées, dans les services d’aides et de soins à domicile, et dans d’autres institutions de santé.

{

Spécialisations possibles après l’obtention du diplôme d’infirmier en soins généraux

}